Interview de Vincent Favre Miville

Pilote chez Rallye Académie depuis 2009, Vincent Favre Miville nous livre ses impressions après sa première saison complète.

1 / Vincent, peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?

J’ai 44 ans, j’habite en Haute-Savoie. Je suis chef d’entreprise dans la filière bois depuis maintenant 20 ans. J’ai débuté en rallye à l’âge de 30 ans, après avoir passé des heures sur le bord des spéciales, j’avais vraiment envie de le vivre de l’intérieur ! J’ai débuté sur asphalte dans la catégorie N2 puis en 2014 j’ai goûté à la terre, par goût de la glisse… et depuis…difficile de se passer de cette surface !!  

2/ Comment s’est déroulée la rencontre avec Rallye Académie ?

C’était en 2009. Complètement néophyte pour débuter dans la discipline et ne sachant pas comment m’y prendre, c’est dans la rubrique sportive d’un forum auto que j’ai commencé à poser des questions. Un moniteur de pilotage officiant à l’époque chez Rallye Académie m’a répondu et m’a naturellement proposé de rentrer en contact avec Éric FABRE. Grâce à un accompagnement personnalisé, j’ai ainsi pu prendre le départ de mon premier rallye (je n’en menais pas large quand même…). Aujourd’hui, Éric m’apporte toujours son expérience, sa méthode et ses compétences en fonction des objectifs définis ensemble au préalable car même si rouler en rallye reste un plaisir avant tout, j’ai toujours l’envie de progresser et de ne pas brûler les étapes.

Test day MRF France

3/ Une anecdote à nous évoquer ?

La première fois que j’ai rencontré Éric sur le circuit glace de Tignes. Nous nous étions parlé au téléphone et il m’avait proposé un stage de pilotage sur une journée. Installé au volant, Éric à côté, il me demande de mettre mes deux mains sur le volant. Je les place à 10h10… et là il me dit : ” OK…On va bien travailler ensemble, on part complètement de 0…). Voilà pour l’anecdote et aussi une petite satisfaction : une victoire de classe au terre des Causses 2014 pour mon premier rallye terre (quel chemin parcouru depuis cette rencontre à Tignes !!)

4/ Le Rallye pour toi.....?

Une passion que j’ai depuis tout jeune quand j’attendais avec impatience début septembre le rallye du Mont-Blanc qui passait (qui passe toujours…) devant mes portes ; et un moyen, le temps d’un week-end de me vider la tête en alliant passion et plaisir.

5/ En conclusion, peux tu nous parler de tes projets sportifs ?

Après une première saison complète en 2022 dans le Clio Trophy Terre, j’envisage de “redoubler” en 2023 dans la même catégorie avec pour ambition de poursuivre ma progression.

Vincent FAVRE MIVILLE

Interview d’Arthur Bourion

Ce mois ci, nous interviewons Arthur Bourion, fils de Paul Bourion ancien pilote avec lequel nous avons déjà travaillé … il y a quelque temps 😉

1 / Arthur, peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?

Arthur BOURION, 19 ans, étudiant en IUT et passionné de pilotage automobile depuis mon plus jeune âge. Fils et petit fils de pilote (Paul et Maurice BOURION). C’est donc naturellement que la passion du sport auto m’est transmise.

2/ Comment s’est déroulée la rencontre avec Rallye Académie ?

Grâce à mon père qui m’a présenté Eric FABRE. La rencontre s’est très bien passée durant le premier stage. Lors des deux jours, j’ai appris énormément de choses dans le monde du sport automobile (surtout en rallye), que cela aille de la théorie (prise de notes à travers des vidéos …) jusqu’à la pratique (pilotage sur asphalte et sur terre, prise de note dans une spéciale des Cévennes…). Le stage m’a fait découvrir ce pour quoi j’étais fait, ce qui me faisait réellement prendre du plaisir au volant… la terre. J’ai donc décidé de renouveler l’expérience lorsque j’ai vu que Rallye Académie permettait de rouler lors d’une séance d’essai sur la Clio RC5.

Cette séance s’est extrêmement bien passée, Eric est de très bons conseils, car une fois dans le baquet il nous explique comment gérer la voiture. C’est vraiment top surtout lorsqu’il s’agit de nos premiers Km dans une voiture de compétition.

3/ Une anecdote à nous évoquer ?

Pas vraiment d’anecdote particulière, beaucoup de bons moments, défis et de bonne humeur, surtout les 2 tours chronométrés contre Eric à la fin de chaque journée de stage, ce qui permet de vraiment situer son niveau et de voir ses progrès.

4/ Le Rallye pour toi.....?

Le rallye représente la compétition car avant tout c’est un sport, mais c’est aussi une passion qui unie beaucoup de gens à travers le monde. On le voit à travers l’engouement des passionnés lors de l’obtention du 8ème titre de Sébastien Ogier ainsi que le premier titre en WRC3 de Yohan Rossel.

 

5/ En conclusion, peux tu nous parler de tes projets sportifs ?

J’ai un objectif principal pour le moment (si le budget le permet) : le Clio Trophy terre 2022. Et pour plus tard, si mes capacités et mon travail me le permettent : Evoluer jusqu’au plus haut niveau possible dans ce sport.

Arthur BOURION.

Interview de Jean Paul Aquilina

Pour inaugurer cette rubrique, il était logique que ce soit Jean Paul Aquilina, premier et fervent soutien du fondateur de Rallye Académie.

1 / Jean Paul, peux-tu te présenter à nous en quelques mots ?

Si dans les années 1970 je savais que mon avenir professionnel ne reposerait pas sur un métier proche de l’Automobile ni du sport automobile, je faisais le pari que ce serait à travers mes activités professionnelles que je pourrais assouvir ma passion et, qui sait,  y apporter ma contribution au gré du hasard ou d’une rencontre extraordinaire.
A l’issue de mes études, d’hôtellerie dans les Alpes Françaises et de commerce à Paris, j’ai fondé en 1977 une première entreprise d’abord, suivie ensuite par plusieurs autres dans des domaines d’activités distincts mais complémentaires dans la Maintenance technique , la Restauration Collective et la Prévention Incendie. 
Aujourd’hui, 45 ans plus tard, ma passion pour l’Automobile sous toutes ses formes du 1/43 au 1/1 est demeurée intacte.

2/ Comment s’est déroulée la rencontre avec Rallye Académie ?

C’est une longue et belle histoire d’amitié voire beaucoup plus !
J’ai d’abord fait la connaissance d’Éric Fabre en 1988. 
Il avait 20 ans et faisait déjà preuve de qualités pédagogiques étonnantes liées à un immense talent de pilote.
Très vite il y eut beaucoup de complicités entre nous.
Depuis, nous ne nous sommes jamais plus quittés.
Il a été mon instructeur et j’ai été son sponsor jusqu’à son titre de Champion de France en 2001 au volant d’une Saxo kit car S1600 (déjà PH Sport) avec Corinne Murcia, comme navigatrice.
Il m’a entraîné sur tous types de voitures, sur Terre, sur Asphalte et sur Glace
Puis un jour de l’année 2007 , il m’a demandé de le parrainer pour la création de son Entreprise Rallye Académie.
Et comme si ça ne suffisait pas il m’a fait la surprise de m’inscrire d’office à 2 Rallyes du Championnat de France sur Terre, pour lancer Rallye Académie, avec pour mission de piloter une Mitsubishi Evo 6 Groupe N de 300 vrais chevaux et l’amener jusqu’au podium d’arrivée , sans la casser et en prenant le plus grand soin de sa cousine, Sandrine Fabre, qui avait accepté d’être ma navigatrice.
J’ai rempli cette mission du mieux que j’ai pu, avec des moments de stress compréhensibles. 
L’aventure Rallye Académie pouvait commencer.

3/ Une anecdote ?

En 1995, quelques semaines avant le départ du Rallye de Monte Carlo auquel il est inscrit avec l’AX Sport, Éric me propose de découvrir une partie d’une spéciale de ce Rallye prestigieux au volant de la voiture.
Après une première reconnaissance que nous faisons l’un après l’autre je m’élance en premier sur cette spéciale,  bien décidé à ne pas être ridicule face à la qualité de mon adversaire.
Éric est à mon côté et chronomètre mon temps.
Nous redescendons au point de départ et c’est à Éric de prendre le volant.
Quand il s’élance je vois qu’il est dans cette attitude du compétiteur qui veut gagner.
A l’entrée d’un virage à gauche, à cause d’un cloutage insuffisant et d’une vitesse supersonique, la voiture part dans un sous virage impossible à rattraper malgré l’usage de toutes les manœuvres techniques possibles.
La voiture est projetée latéralement contre un épais mur de neige que nous traversons de part en part pour nous retrouver en teeshirts armes et  bagages plantés entre 2 arbres sans aucune égratignure pour nous ni pour la voiture.
Un miracle qui aura nécessité la venue d’une grue en pleine nuit depuis Grenoble pour remettre la voiture sur la route et pouvoir repartir vers notre hôtel avec un immense soulagement.

4/ Le Rallye pour toi.....?

Le Rallye c’est une passion intacte qui m’a atteint tout petit pour ne jamais me quitter.
C’est un apprentissage à vie, de tous les instants, pour apprendre et comprendre la route en toute sécurité et avec beaucoup de plaisir.

 

5/ En conclusion, veux tu rajouter quelque chose de personnel ?

Un petit retour au Rallye de Monte Carlo 1995.
Au départ de Barcelone, avec la petite AX Sport ( celle de notre escapade dans le mur de neige), Éric Fabre terminera 1er de la Classe N1, 18ème 2 l/ WRC et 46eme au classement Général WRC sur un total de 212 engagés !!
Je suis extrêmement fier que depuis le début de l’aventure Rallye Académie, Éric Fabre a su mettre ses compétences et sa générosité au service de nombreux pilotes, dont certains d’entre eux ont déjà remporté de nombreuses et grandes victoires.

Jean-Paul AQUILINA